dimanche 15 octobre 2017

Airy Routier, champion des bas instincts?

                   
Airy ROUTIER



L'homme est journaliste, il a été rédacteur en chef de l'Obs...depuis ses participations sont plus droitières mais qu'importe. Il m'avait déjà navré il y a quelques années avec un article paru dans le Nouvel Obs qui était une défense en règle des grosses cylindrées et notamment des 4x4, attaqué par le Boboland et le politiquement correct. Cela peut être une opinion, à la limite un combat, encore eût il fallu que les arguments soient convaincants; or, non, c'était une synthèse de "beaufitude" attristante.

Bon, vu l'impact, j'avais ignoré l'article, le monsieur et ses thèses.  Mais là, comment rester coi devant  ce bouquin malodorant comme ses bagnoles et ses thèses bancales. 
"Notre Drame de Paris" est un réquisitoire plus affligeant pour son ou ses auteurs (Mme Lebrun) que pour Anne Hidalgo. L'homme qui se targue de rouler sans permis donne des leçons de morale et de citoyenneté: je rêve!

Cher monsieur Routier (quel beau patronyme) restez en à un véritable travail de journaliste, qu'en toute franchise, j'avais plutôt apprécié sur l'homme le plus riche de France, mais de grâce, ne jouez pas au pamphlétaire car ce n'est pas bon, les arguments sont creux, passéistes, à courte vue et ne font que défendre une caste arrogante et si peu civique. 

Je tiens à préciser que je ne suis pas écolo, ni militant, juste un type qui ne supporte pas la mauvaise foi et les attaques infondées.

Votre serviteur: Gerry Bouillaut
Résultat de recherche d'images pour "la ville sans voiture"