dimanche 19 mars 2017

Génération Prosecco contre Babyboomers






D'abord  soyons clair:  pour moi ce n'est pas de leur faute

Comme l'a dit Marc Bloch  "un enfant est d'abord fils de son temps avant d'être fils de son père"


Le temps  est toujours générateur d'un balancier  et une génération conteste toujours la ou les précédentes: c'est ainsi!


Le temps a été "lourd" sur les générations du baby-boom. Ce sont de terribles enfants gâtés qui ont tout confisqué à leur descendance, sous prétexte de liberté et d'hédonisme. Mais comme si il y avait une morale intemporelle, ces mêmes rejetons sont en train de leur faire leur égocentrisme!

Les valeurs libertaires, mondialistes, hédonistes   ils les ont contourné, décalé , transgressé   pour opposer à leurs parents un nouveau monde postmoderne où toutes les précédentes valeurs sont transformées en "artefacts" c'est à dire en simulacres que l'on peut au mieux rejeter, et au pire contrarier.  

A l'instar de Marcel Duchamp  et souvent sans connaître l'oeuvre de ce génial iconoclaste, nos générations récentes déboulonnent, dynamitent les jolies valeurs "perverties" de leurs parents.

Le résultat  c'est tout une succession de goûts qui révoltent, irritent, exaspèrent leurs aînés.
Toute cette génération use et abuse et tous ces gadgets numérisé-vidéo qui révulsent leurs parents:
mangas, jeux vidéos, pseudo romans (héroic fantasy), électro pop...etc  autant d'exemples de ce qui pour les vieux comme moi peut résonner comme une non-culture!

Mais le comble du comble fut atteint avec les selfies,  et tous les ersatz d'actions ou de conception.  
On ne voyage plus pour découvrir d'autre cultures, d'autres peuples, mais pour faire la fête ailleurs, dans un endroit qui sera "super" sur Facebook ou Instagram.  C'est cette ambiance qui vénère désormais le "Prosecco". Ca imite mais c'est loin de valoir le champagne...alors, pourquoi ce succès?

Oui, c'est moins cher mais surtout c'est "nouveau"!

Toutes ces générations, à cause de notre égoïsme et de notre aveuglement a remplacé le "progrès" par la "nouveauté"   et là ce ne sont plus du tout les mêmes valeurs. A nous de leur rendre une âme plus "substantielle"!