mardi 21 novembre 2017

Comment parler de l'identité nationale...risqué mais assez réussi

Déjà,  que les éditions de "La Découverte" publie une bédé est assez inattendu... 

... mais que cette bédé parle d'un sujet aussi clivant et peu consensuel que l'identité est franchement un saut périlleux dans l'inconnu culturel.




Etienne Davodeau   Sylvain Venayre  "La Balade Nationale"  
(photo Culturebox)


A la fois le support bédé et l'histoire de ces "morts célèbres vivants" permet de décaler un débat aussi passionné. 

Edmond Michelet, Jeanne d'arc, Molière, le général Dumas, Marie Curie et un personnage un peu maudit qui reste dans son cercueil partent en randonnée historique à travers la France pour tordre le coup aux fausses idées sur nos origines et remettre tout cela en perspective.  C'est vif, intelligent, bien écrit. Par moment c'est un peu bavard mais il faut bien dérouler cette difficile entreprise de "lucidité" nationale.

Une phrase du livre résume bien cette jolie expérience pour décrisper ce thème:

C'est Marie Curie qui résume bien le but de cette "randonnée"
"Il n'y a rien qui doive être craint dans le vie, il y a seulement quelque chose à comprendre"

Je regrette simplement d'avoir raté Davodeau à la Fête du livre de Toulon...