mercredi 30 janvier 2013

Une grande artiste...à Aubagne.






Mona HATOUM  est une grande dame de l'art.



Cette exposition démontre la profondeur de son regard, elle fait oeuvre de tous les matériaux et reconstruit le monde selon sa vision lucide mais poétique!


Jugez par vous même...allez vite à la Chapelle des Pénitents noirs sur les hauts d'Aubagne!









samedi 19 janvier 2013

RJ Ellory, âmes sensibles s'abstenir!

Tous les romans de RJ Ellory ne sont pas des lectures du soir pour jeunes enfants, et c'est peu dire...

Après "Seul le silence"  et "Vendetta" , sa dernière parution en "poche"  "Les Anonymes"   est de la même veine!

Je vous le concède, il y a beaucoup de morts et une violence assez poussée...mais pour ceux qui parviennent à surmonter ce décor à la Tarentino, la récompense est celle d'une belle écriture, et la découverte de personnages à la psychologie très fouillée.  Donc ne vous arrêtez pas aux apparences et foncez dans ce nouveau ténébreux mais très riche!



jeudi 17 janvier 2013

Un livre "pasteurisé"

Ce n'est pas abdiquer toute envie de nouveautés, de nouvelles écritures, que d'aimer l'abri paisible d'une belle écriture classique, qu'aux tourments d'une histoire éclatée et baroque on arrive à s'apaiser par la lecture d'une aimable biographie bien "troussée"!

L'ouvrage de Patrick Deville est cela: un livre bien écrit, une bonne histoire...que demande le peuple?

La peste et le choléra est une saga pasteurienne...un esprit en rupture qui se bat contre les autres pour tracer sa piste dans la jungle des virus...édifiant!

C'est comme la lecture des "belles histoires de l'oncle Paul", dans "Tintin" quand j'étais petit...une vraie madeleine de Proust.

Lisez le et ne boudez pas votre plaisir!


dimanche 13 janvier 2013

Pour l'amour des mots

Daniel Lacotte est un archéologue du langage, il est de ces hommes qui peuvent passer des heures sur un sens de mot, ou une dérive possible...certains penseront que cette passion est tout à fait aimable, autant que parfaitement inutile...hommes de peu de foi, il n'est rien de plus important que retrouver du sens à ce qui nous entoure, en commençant par l'histoire de ces significations qui vont nous apporter finesse et réflexion en ces temps de balourdise et de nivellement.

Le mot d'ordre est: "Soyons de nouveau précis, et parlons très fin pour penser juste!"

Merci donc à Daniel Lacotte qui, lui, ne s'est point aplété pour terminer ce petit ouvrage

 le "Dictionnaire des mots retrouvés".



dimanche 6 janvier 2013

L'autre talent d'Arnaldur














Ce salaud d'Islandais m'a bien eu, c'est un sacré écrivain, mais aussi et surtout un excellent raconteur d'histoire...comment qualifier "Betty", ancien roman mais récente parution?

Une histoire d'amour...de beaux personnages, durs, extrêmes, comme ce pays de glace et de lave.

Et puis ce diabolique Arnaldur Indridason qui nous amène au coeur de la passion et qui se joue de nous!

Certains critiques forts inspirés parlent de roman noir...je ne suis pas d'accord, un simple et beau roman avec de beaux personnages.
Certains, ou certaines, que le ridicule ne retient pas (cf Télérama) vont plus loin dans la critique constructive. Cette délicate personne ne supporte pas qu'un auteur de polar s'aventure sur d'autres terres...ma chère je vous souhaiterai des articles de jeunesse aussi réussies que ce petit roman dense qui annonce le talent de l'homme des glaces.



vendredi 4 janvier 2013

La Bible : un plagiat originel






Il y a bien longtemps que, hormis un groupe d'invétérés "littéralistes", plus personne ne tient les textes de la Bible (l'Ancien Testament) pour vérité inébranlable...loin s'en faut!

Ces saintes écritures pourraient être lues comme une somme de règles morales, si elles ne comportaient ces innombrables histoires horribles.

Quand bien même, on renâclerait devant cette noirceur digne des pires romans gothiques, il  resterait que cette oeuvre serait une création fondatrice d'un monothéisme, signe d'évolution.

Patatras, même cet aspect là est battu en brèche par le travail d'un historien américain, James L Kugel, qui relève notamment toutes les "prises d'inspiration" antérieures.
Ces emprunts atteignent même le coeur de l'ouvrage: les tables de la loi  qui sont en grande partie inspirées par les lois hittites. L'histoire de Noë reprend en grande partie l'épopée de Gilgamesh. De nombreuses morales sont puisées dans le code d'hammourabi...

Nihil novi sub sole donc!