jeudi 29 janvier 2015

Connolly...John Connolly

Chez les Connolly, c'est celui que je préfère, ce côté irlandais irrationnel, un peu extrême et romantique malgré ses ambiances crépusculaires jusque parfois au glauque.

Mais là, sur cet petit opus, John Connolly se livre à un exercice de style qui lui a valu le Prix Edgar Allan Poe.

"Prière d'achever" est un petit livre précieux pour qui aime la littérature. C'est une fable, un conte qui nous interroge sur notre capacité pour l'imaginaire.

Insoupconnable Connolly!




C'est une dégustation rapide qui ne relève pas du Fast Food...

jeudi 22 janvier 2015

Comment mettre en place un atelier de livre d’artiste numérique ?




Cet atelier peut fonctionner pour un groupe de 6 à 10 personnes
Il vous faut autant de tablettes

Sur les tablettes vous devez charger 2 logiciels :

Le 1er est un logiciel  de dessin et composition graphique

Picsarts




le second est un logiciel de publication et d’édition

 Bookcreator


Ces 2 outils vont vous permettre de préparer et d’éditer un livre d’artiste numérique

1ère phase
Selon l’âge et le niveau des participants, il vous faudra prévoir de 15 à 25 minutes d’initiation à ces logiciels


2ème phase
Ensuite  chacun doit préparer son canevas, et faire une recherche créative
En rassemblant tous les documents nécessaires à leur projet (photos, images récupérées ou vidéos).  Ces documents seront regroupés dans un fichier autonome  (exemple sur Dropbox)

3ème phase
Nous restons dans la période créative pour la réalisation des dessins originaux nécessaires au projet de chacun. Ceux ci se font sur Picsart.

4ème phase
Chaque participant regroupe et organise tous ces éléments sur leur nouveau livre sur Bookcreator

Final :  le livre numérique sera envoyé par courriel à chacun   et je recommande de tirer un exemplaire papier


mercredi 21 janvier 2015

Comment aborder Zemmour?

Soit c'est un pamphlet, et on adhère ou bien on se motive grace à lui, soit c'est un essai et lá une analyse devient possible!

Dans son contenu comme dans sa forme, la production "zemmourienne" est emblématique de son formatage à Sciences Po.
C'est parfois assez rutilant, mais la recherche de la rupture à tout prix avec la pensée "dite" commune entraîne son auteur vers la superficie des idées. A trop vouloir être un nouveau Maurras, Zemmour se fait réducteur, et autant Maurras était pessimiste pour son époque et optimiste pour la France, autant Zemmour s'enferme t il dans une vision apoçalyptique outrancière. Je ne veux pas déflorer les sujets, et je vous laisse juge de ses quelques pertinences de constats et de ses nombreuses déviances dans les solutions!

Mais cet ouvrage a le mérite de poser des problèmes, et de nous amener sur des terrains mouvants et de nous pousser au delá du poiltiquement correct hônni par l'auteur.


Finalement c'est dans "la Revue des Deux Mondes" et l'article de Marin de Viry que nous trouverons des critiques pertinentes et efficaces contre cet "impolitiquement correct" de Zemmour qui succède au fameux "politiquement correct"...
Pour de Viry Zemmour possède une contradiction interne. Croire en la France interdit toute position suicidaire à son égard!

dimanche 18 janvier 2015

Dans toute crise, il y a des éléments rassurants!

17 morts,  un journal décimé, des juifs traumatisés, des musulmans  inquiets puis courroucés...

Qu'est ce qui est positif dans ce tremblement de terre?

Une classe politique moitié soudée, moitié faux-cul,  un peuple qui se rassemble enfin mais pour autant de raisons qu'il y a de saints dans l'église et de sourates dans le coran, une police qui enfile toujours son gilet pare-balles mais en souriant davantage. Non vous n'y êtes pas, un il existe un seul vrai point positif!

Oui, mais quoi, Ô chroniqueur du dimanche?

Et bien, avez véritablement compris l'importance de cette information: depuis mercredi dernier, les gens font le siège quotidien de tous les kiosquiers de France pour s'arracher "le" Charlie Hebdo...

Comprenez vous, jeunes padawans, l'importance d'une telle nouvelle?
Cela signifie que malgré la possibilité de télécharger une version PDF du journal, des milliers de gens attendent avec "l'angoisse du drogué en manque" la bonne vieille version papier du Charlie.

Donc, cher amis, le papier l'emporte encore , et de loin, pour ce qui importe "vraiment"!
Hallelujha!  Nous autres, hallucinés du vieux papier, avons encore un espoir que ce support magique subsiste.

Regardez ce petit montage que j'ai réalisé avec "Bookcreator":




jeudi 15 janvier 2015

Pourquoi Bernard Maris pouvait-il admirer Michel Houellebecq?

Houellebecq n'est certainement pas de gauche,    Maris est plus qu'à gauche...

Maris est sorti des meilleurs moules de la République, Houellebecq  s'est définit comme en marge de toutes les institutions...

Houellebecq n'a cure de ses concitoyens et plus largement de l'espèce humaine, Maris est un militant  soucieux du "vivre ensemble"...


Maris est un libertaire, Houellebecq est une sorte d'anarchiste de droite...

Comment ces deux planètes pouvaient elles se rencontrer?

J'ai regardé leurs deux parcours, j'ai relu leurs écrits, et selon moi, les croisements entre leurs deux pensées relèvent de la "rupture"; ce sont deux hommes en rupture avec leur environnement. 


Ils sont peu aimés par leurs "collègues" et ils leur rendent bien la réciproque. 

Houellebecq luttait par son oeuvre contre une société léthargique et il considère que les autres écrivains français, pour la plupart,  n'ont fait qu'ajouter à ce climat mortifère.

Pour Bernard Maris, ses collègues économistes n'étaient que des clones pontifiants se raccrochant à des théories dogmatiques qu'ils n'ont pas su adapter.


Leur admiration réciproque est devenu une amitié qui a été célébrée par l'ouvrage de Bernard Maris, paru cette année, qui a célébré en Houellebecq un véritable visionnaire économique, dénonçant les failles du libéralisme, et qui, par la voix de ses héros désignent les limites du modèle capitaliste. 

Ultime pied de nez aux "vrais" économistes!


lundi 12 janvier 2015

La difficulté d'acheter Houellebecq...ou l'ami Facebook

Pour peu que vous releviez de la gauche sage et "bien pensante",  et si de plus vous êtes censé être un homme de goût,  et que votre modération pourrait laisser un doute sur vos engagements...Alors ne faites rien d'ostentatoire: allez en bibliothèque, attendez que le livre se libère, ou bien empruntez le à un ami, mais ce n'est vraiment qu'en dernière extrémité que vous ne devrez télécharger une version pirate et pdf, qui vous occasionnera des frais de lunettes bien supérieur aux 21 euros du bouquin d'origine.


Si je vous dis cela c'est parce que samedi dernier, en achetant mon "soumission", voilà que je tombe à la caisse de la librairie sur un mien "camarade" qui a le désintérêt sûr mais actif, en daignant, du bout des lèvres, me demander "qu'est ce que tu vas lire là?". A la vue de l'indigne ouvrage, comme si la librairie se transformait en sex-shop, sa bouche et tout son visage exprime par une moue des plus réprobatrices, tout son dégoût du livre de mon choix..."quoi tu achètes ça?" 
Quand l'oeuvre est devenue innommable, c'est la preuve de son abjection!
"euhh   oui, j'aime bien lire Houellebecq, c'est un bon écrivain!"  ai-je éructé pitoyablement
"Oui, mais c'est dégueulasse, son sujet est ignoble!"   "Ah bon tu l'as lu?" répondis je sans malice aucune. "Non, jamais..." et il me plante là, sans comprendre que la curiosité littéraire qui est la mienne ne supporte pas les opinions "conseillées" ou "prédigérées". 
Peu importe qu'il ait désormais mauvaise opinion de moi, c'est finalement mieux. Il ne doit pas être très intéressant comme ami...il peut en revanche rester un ami "Facebook", cela devrait suffir!

dimanche 11 janvier 2015

J'ai commencé à lire Houellebecq...

Combien de gens disent ça, pour ne pas être "hors du coup"...mais moi, c'est vrai, j'ai commencé hier soir à lire Houellebecq!




J'en suis donc avant la page 100, à me demander si cet homme est un "monstre" littéraire ou bien un homme de lettres et polémiste  extrêmement habile?

C'est très très bien écrit, toujours avec ce style "de ne pas y toucher"  en petits affleurements, comme une peinture de Signac, mais avec des sujets morbides à la Bacon.
C'est une trame de fond, surtout, qui met mal à l'aise, et en cela Houellebecq, assume son côté néo-punk,  anarchiste de droite.  
Ses références sont des plus "hallal",  car non seulement, il cite explicitement Huysmans, mais Nietzsche est omniprésent, comme en filigrane...bon, je m'arrête là et vous en reparlerai avec davantage de lecture et d'argument.


mercredi 7 janvier 2015

Première formation rapide...

Le plus "aisé" des spectacles à offrir:


Savoir organiser une ou des conférences est l'un des savoirs de base d'un nouveau bibliothécaire (comme de nombreux anciens) 


Organiser une salle et un accueil de public s'apprend très vite:

- il faut d'abord  trouver le bon thème et s'assurer que vous puissiez réunir une bibliographie pour l'accompagner,

- ensuite, vous devrez vous renseigner sur les réseaux locaux de ce conférencier et sur sa jauge habituelle,

- enfin il faut vous donner les moyens de communiquer autour de cet évènement.


Puis il faut renforcer en amont vos connaissances sur le thème, pour être capable d'amorcer et de suivre un débat pour finir avec brio cette conférence.

- Pour y parvenir, vous avez l'aide possible des U.F.R littéraires si il y en a un qui est proche; sinon il est toujours possible de trouver une expertise par le biais de l'agence régionale du livre,  où bien d'un libraire spécialisé (voyages,  pays et culture spécifique, histoire ou biographie, etc.)



Configuration classique

Configuration de conférence-séminaire


                                         Configuration de séminaire réduit (12 personnes max)







samedi 3 janvier 2015

Le bibliothécaire nouveau... histoires de formation





Au cours des différentes fiches pratiques pour monter des expositions et autres ateliers et conférences, j'ai déjà évoqué un certain nombre de partenaires possibles sur ces manifestations. Revenons sur ces différentes possibilités sous l'angle de la formation:

l'idée de base est de repérer les personnes compétentes pour vous apporter des savoirs que vous ne possédez pas. Ensuite à vous de proposer un échange de services entre votre bibli/médiathèque et cette structure pour obtenir de suivre des cours en échange de l'organisation d'un atelier dans votre bibli.

Art visuel  et/ou contemporain
Ecole supérieure d'art de votre région + différentes écoles de design
Structures de diffusion (musées, centres d'art) service de médiation

Architecture
Ecole régionale d'architecture
Maison de l'architecture et de la ville
C.A.U.E  dans chaque département

Cirque contemporain/Design/Mode/arts numériques
Chaque région va disposer d'événements (festival Janvier dans les étoiles, ou Mode à la Villa Noailles) d'instituts comme Ingemedia en Paca, ou de structures de diffusion échanges comme le Zinc à Marseille qui peuvent apporter leur aide pour une meilleure connaissance de leurs pratiques artistiques et culturelles


tous ces organismes ont pour mission de développer la connaissance de leur domaine et donc seront sensibles à vos demandes en échange d'opérations de promotion de leur pratique et de leur praticiens.

Administrativement, il suffit d'une convention entre votre collectivité et la structure qui définit le contenu et les moyens mis en place par votre "accord":  en précisant qui fait quoi, qui assure quoi, et le calendrier de vos actions.