mardi 28 mars 2017

La mode rend sourd et aveugle (les aventures de Sophie Fontanel de l'Obs)

Bon tout pour vous présenter Sophie Fontanel et ne pas être trop partial, voici sa bio "wikipedia"




Sophie Fontanel est une journaliste et écrivaine française née à Paris le 1.

Sommaire


Biographie

Elle est élève au lycée Molière (Paris)2. Dans son roman la Vocation, elle retrace sa vie et évoque son destin de journaliste mode à ceux de sa grand-mère maternelle, Méliné Drezian (dentellière née en Arménie, exilée en Turquie, puis en France) et de sa mère, Knar, couturière émérite auto-rebaptisée Jacqueline pour « faire française »3.
Journaliste pour la presse écrite, elle collabore à plusieurs quotidiens nationaux avant d'occuper le poste de rédactrice en chef adjointe de Cosmopolitan. Elle travaille ensuite comme grand reporter pour le magazine Elle après avoir été animatrice pendant trois ans à Canal+4. Brièvement directrice de la mode de ELLE, elle quitte ce journal le 1er avril 2015 et travaille à l'Obs5. Elle publie son premier roman en 1995. Sur Instagram, Sophie Fontanel est devenue une « influenceuse ». Elle explore le lien qui l’unit à ses 90000 abonnés6.

Publications


  • Sacré Paul, NiL éditions, 1995 (Prix du premier roman)
  • Le plus jeune métier du monde, NiL éditions, 1999
  • Fonelle et ses amis, NiL éditions, 2002
  • L'Amour dans la vie des gens, Stock, 2003
  • Le Savoir-vivre efficace et moderne, NiL éditions, 2003
  • Fonelle est amoureuse, NiL éditions, 2004
  • Sublime Amour, Robert Laffont, 2005
  • Nouba chez les psys, J'ai lu, 2009
  • Otages chez les foireux, J'ai lu, 2009
  • À Moscou jusqu'au cou, J'ai lu, 2009
  • Grandir, Robert Laffont, 2010 (Prix « Le Prince-Maurice » du roman d'amour 2011)
  • L'Envie, Robert Laffont, 2011
  • La Vocation, Robert Laffont, 2016


Donc vous voyez...tout ce que il y a plus parisienne branchée (et dans plusieurs réseaux) 
Jusque là  cette dame m'intéressait peu...si ce n'est il y a deux semaines l'Obs n° 2732  du 16 mars où là  je vois sa rubrique reliée à une série de photos sur les défilés de la "Paris fashion week". Sur plus d'une grande pages je ne vois que des modèles franchement, nettement anorexiques.  Ca me retient...mais bon, pas encore de véritable indignation qui oblige à en parler fort!
Puis vient la rubrique du n°2733 et là pour le coup, les propos de Sophie Fontanel sont involontairement scandaleux.  Car le pire est, j'imagine, qu'elle ne se rend même pas compte de son aveuglement coupable.  C'est le sarcasme qu'elle oppose à ces esprits étroits et bornés qui s'en prennent à la pub Saint Laurent: mais quels sont ces gens qui n'ont aucun humour?  

Donc chère madame Fontanel, faites juste 2 pas en arrière, regardez vos écrits, ajoutez y vos photos...et si aucun scrupule, remords ou regret  ne vient à vous parcourir, il ne reste pas grand chose à faire...continuez: soyez si parisienne, hors sol...   Bien à vous

dimanche 19 mars 2017

Génération Prosecco contre Babyboomers






D'abord  soyons clair:  pour moi ce n'est pas de leur faute

Comme l'a dit Marc Bloch  "un enfant est d'abord fils de son temps avant d'être fils de son père"


Le temps  est toujours générateur d'un balancier  et une génération conteste toujours la ou les précédentes: c'est ainsi!


Le temps a été "lourd" sur les générations du baby-boom. Ce sont de terribles enfants gâtés qui ont tout confisqué à leur descendance, sous prétexte de liberté et d'hédonisme. Mais comme si il y avait une morale intemporelle, ces mêmes rejetons sont en train de leur faire leur égocentrisme!

Les valeurs libertaires, mondialistes, hédonistes   ils les ont contourné, décalé , transgressé   pour opposer à leurs parents un nouveau monde postmoderne où toutes les précédentes valeurs sont transformées en "artefacts" c'est à dire en simulacres que l'on peut au mieux rejeter, et au pire contrarier.  

A l'instar de Marcel Duchamp  et souvent sans connaître l'oeuvre de ce génial iconoclaste, nos générations récentes déboulonnent, dynamitent les jolies valeurs "perverties" de leurs parents.

Le résultat  c'est tout une succession de goûts qui révoltent, irritent, exaspèrent leurs aînés.
Toute cette génération use et abuse et tous ces gadgets numérisé-vidéo qui révulsent leurs parents:
mangas, jeux vidéos, pseudo romans (héroic fantasy), électro pop...etc  autant d'exemples de ce qui pour les vieux comme moi peut résonner comme une non-culture!

Mais le comble du comble fut atteint avec les selfies,  et tous les ersatz d'actions ou de conception.  
On ne voyage plus pour découvrir d'autre cultures, d'autres peuples, mais pour faire la fête ailleurs, dans un endroit qui sera "super" sur Facebook ou Instagram.  C'est cette ambiance qui vénère désormais le "Prosecco". Ca imite mais c'est loin de valoir le champagne...alors, pourquoi ce succès?

Oui, c'est moins cher mais surtout c'est "nouveau"!

Toutes ces générations, à cause de notre égoïsme et de notre aveuglement a remplacé le "progrès" par la "nouveauté"   et là ce ne sont plus du tout les mêmes valeurs. A nous de leur rendre une âme plus "substantielle"!

mardi 7 mars 2017

Un canard trop loin....?





Ok  j'aime bien l'idée d'une presse totalement libre...mais à condition qu'elle ne soit pas manipulée!


A qui le crime profite?     De plus en plus à Marine Le Pen

Je comprends très bien ce que défends le "Canard"  mais cela n'interdit pas de se poser quelques questions sur les objectifs de leurs sources  et de se demander si in fine, cette dernière info ne risque pas de conduire vers des conséquences funestes?


Ok je connais par avance  les réponses des journalistes: "ce n'est pas nous qui avons commis ces actes, et la vérité est notre première oxygène. Tout doit être révélé!     Certes, messieurs les journalistes...mais est ce aussi simple?   Je crains que non  et qu'ils vous faillent regarder au delà de vos plumes acérées.


1er risque
Tout cela discrédite vraiment Fillon   et son électorat va grossir les rangs lepénistes: victoire de MLP 

second risque 
Transformer Fillon en victime et là, il peut étonnement prendre une figure de héros, de résistant à la kabbale germanopratine.

Donc ok pour votre éthique tant qu'elle n'est pas encore plus dangereuse que votre prudence  cher ami "Canard"